Préface

Mise à jour 2015 : Venez découvrir l’album photo illustrant le récit des carnets de route dans la rubrique Photographies. N’oubliez pas de consulter la rubrique Documentation. Vous y trouverez notre (petite) sélection de livres, récits, romans, sites internet et même un jeu vidéo pour vous documenter autour du centenaire de la Grande Guerre.

Bienvenue sur le site consacré aux Carnets de Route de la Guerre de 1914 de Claudius.

Ces deux carnets sont ceux de mon arrière grand-père Claudius, parti de Lyon le 10 Novembre 1914, appelé sous les drapeaux à l’âge de 21 ans. Ils ont été retrouvés lors du déménagement de la maison familiale de Meys (69). Ils se trouvaient au milieu de lettres, cartes et autres articles de journaux protégés dans une boîte Delâcre retrouvée dans la bibliothèque du salon. En parcourant ces pages, c’est un témoignage authentique et bouleversant qui nous est apparu et avec lui le besoin de retranscrire cette histoire avant qu’elle ne disparaisse, comme un devoir de mémoire.

Devoir de mémoire familiale tout d’abord, avec la retranscription de ces deux carnets dans un fascicule imprimé destiné à la famille.

Devoir de mémoire commune ensuite, avec 2014 centenaire de la déclaration de la Grande Guerre, la campagne de collecte des témoignages et souvenirs de guerre par l’Etat Français, ainsi que le besoin d’ajouter notre contribution familiale à la multitude de récits similaires foisonnant sur internet et dans nos librairies, afin de recouper les informations et les différents récits, ayant souvent les mêmes théâtres de batailles, des misères et des horreurs similaires, le tout décrit dans cet argot de poilus universel, devenu notre patrimoine national.

La conservation n’étant pas optimale, la relecture de ces carnets était souvent difficile. Ecrits au front, dans le feu de l’action, avec un stylo, un crayon, parfois un morceau de charbon, les approximations d’orthographe sont fréquentes, la syntaxe variable et certains mots nous échappent encore. Nous nous sommes cependant efforcés de retranscrire et d’interpréter ce récit le plus fidèlement possible. Certains mots sont en italique, leur interprétation restant incertaine, tandis que d’autres, complètement illisibles, restent en suspend… Nous avons tenté de conserver au mieux la syntaxe des abréviations militaires, de fixer au plus cohérent l’orthographe des termes militaires ainsi que celle des lieux mentionnés, souvent très variables dans le récit. A ces carnets étaient mentionnés des annexes également trouvées dans la fameuse boîte Delâcre (cartes, photos, fleurs…) que nous avons tâché d’insérer au mieux dans le récit, bien que la numérisation de tous ces documents prenne du temps et ne soit pas encore terminée. Pour une meilleure compréhension, nous avons étoffé ces carnets retranscrits d’une annexe relatant les faits historiques mentionnés, un lexique des termes militaires employés, ainsi qu’une rubrique nécrologique recensant la plupart des actes de décès des camarades et proches mentionnés par Claudius. La version numérique de ces actes de décès est visible sur le site gouvernemental http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr.

N’étant pas professionnels mais de simples passionnés à qui un trésor de mémoire a été remis, nous avons fait le choix de retranscrire au plus fidèle ce témoignage vrai, authentique et bouleversant d’un gosse de mon âge il y a 100 ans, parti trop tôt à la guerre, fleur au fusil. Un tel journal intime vaut tous les scénarios de films de guerre et nous espérons que sa lecture vous passionnera autant que sa découverte et sa retranscription nous a passionnés. Nous avons choisi ce blog (en construction) comme support interactif en espérant qu’il vous conviendra au mieux. N’hésitez-pas à nous contacter pour toute remarque ou suggestion.

Bonne lecture

©2015 – Tous droits de reproduction partielle ou totale de ce blog et de son contenu à la discrétion des auteurs

Publicités

5 réflexions sur “Préface

  1. M'am dit :

    Bravo pour ton efficacité.
    A chacun sa génération.
    La photo fait très bien. Je voulais t’en envoyer une autre mais celle-ci convient tout à fait. Elle est plus nette aussi.
    Bisous
    M’am

  2. Richardier dit :

    Bravo pour le site et pour tout ce travail de transcription !!!! Je n’ai lu pour l’instant que les 1ères pages mais je suis très émue de découvrir le témoignage de mon arrière grand-oncle !! (je suis une arrière petite fille de Antoinette Turin, l’une des soeurs de Claudius). Merci pour tout ce travail et merci d’avoir partagé. Je suis impatiente de découvrir les prochaines photos !!!

    Christel Richardier

  3. Fabienne LEBRUN dit :

    Je suis impressionnée par la qualité du site, sa présentation & le travail accompli.
    Félicitations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s